Contes du Vampire



Auteur :???
Pays :Inde
Traducteur :Louis Renou
Saison :2003/2004
Résumé :Les Contes du Vampire, après avoir couru l'Inde de bouche à oreille, se divulguèrent, à partir d'une version sanskrite, sous forme de traductions et d'adaptations, dans la plupart des vernaculaires. L'illustre indianiste Louis Renou, qui traduisit déjà les Hymnes spéculatifs du Véda, a choisi la version de Somadeva, brâhmane cachemirien qui vivait au XIe siècle.
Imprégnée de la «spiritualité» indienne, cette prose narrative est pourtant réaliste, voire cynique, et nous propose de vifs tableaux de moeurs. Chacune des situations invite le vampire à poser au roi une sorte d'énigme, et ce n'est pas l'un des moindres charmes de ces récits que d'inviter le lecteur français à y répondre pour soi-même, avant de savoir quelle sera la solution proposée par le roi indien.
Bio auteur :Né en 1896 à Paris, Louis Renou obtient l’agrégation de grammaire en 1921, puis s’oriente vers des études de sanskrit. Grâce à l’enseignement de Sylvain Lévi, Jules Bloch et Alfred Foucher, il se familiarise avec les divers arcanes de l’indianisme, mais aussi avec le veda sous la houlette d’Abel Bergaigne. Nommé à l’université de lettres de Lyon (1925), puis à l’École des hautes études (1928), il succède en 1936 à Alfred Foucher à la chaire de langue et de littérature indiennes de la Sorbonne et comme directeur de l’institut de civilisations indiennes de Paris. En 1946, il est élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres (voir Institut de France). Mondialement reconnu, il enseigne également à l’université Yale (1953) et assure la direction de la Maison franco-japonaise à Tokyo de 1954 à 1956.
Il étudie la civilisation indienne sous ses aspects majeurs : langue, poésie et rituel. Aucun aspect de l’Inde ancienne (aryenne) ne lui est étranger. Il a régulièrement publié, durant 40 ans, des ouvrages littéraires et didactiques tels qu’une Grammaire sanskrite (1930), un Dictionnaire sanskrit-français (1932), la Poésie religieuse de l’Inde antique (1942), Sanskrit et Culture (1950), la Civilisation de l’Inde ancienne (1950), l’Hindouisme (1951), Grammaire védique (1953). Il a joué un rôle fondamental dans le développement de l’indianisme en France.

retour