Les ombres de Kittur

Between the assassinations - Buchet-Chastel, 2011 (10/18, 2012)

Auteur :Aravind Adiga
Pays :Inde
Traducteur :Annick Le Goyat
Saison :2013/2014
Résumé :Kittur est une petite ville imaginaire de l’Inde du sud située sur la côte du Karnataka – entre Goa et Calicut - dont l’auteur du Tigre blanc fait le théâtre de ses dernières histoires. Avec ses castes supérieures et inférieures, ses religions multiples, ses immigrés tamouls, ses enfants des rues, ses rikshawallahs, ses fonctionnaires corrompus, Kittur contient l’Inde tout entière. On y croise Ziauddin, un de ces garçons faméliques qui hantent toutes les gares de l’Inde, Ramakrishna Xerox, arrêté pour vente illégale de photocopies des Versets Sataniques, Shankara, qui fait exploser une bombe dans son école jésuite, Abbasi, propriétaire musulman d’un atelier de confection qui résiste aux pressions des fonctionnaires corrompus, Soumya, petite fille d’un ouvrier en bâtiment que son père envoie à l’autre bout de la ville chercher sa dose d’héroïne, George D’Souza le jardinier catholique de Madame Gomes, qui peine à établir la juste distance entre maîtresse et serviteur, Murali, le brahmane devenu communiste qui a laissé la vie passer … Quatorze destinées attachantes, puissantes, envoûtantes, qui incarnent les mêmes enjeux terribles de castes, de classe et de pouvoir que dans Le tigre blanc.
Quatorze personnages émouvants, que l’injustice et la misère obligent à accepter l’inéluctable, et dont on suit les épreuves entre 1984 et 1991, années marquantes de l’assassinat d’Indira Gandhi et de son fils Rajiv.
Bio auteur :Aravind Adiga est un journaliste et écrivain indien.

Né en 1974 à Chennai, il grandit à Mangalore et y effectue ses études. Il émigre en 1991 avec sa famille à Sydney en Australie et étudie dans une école d'agriculture à Carlington, Nouvelle-Galles du Sud. Il étudie ensuite la littérature anglaise à l'université Columbia, et au Magdalen College à Oxford.

Adiga commence sa carrière professionnelle comme journaliste financier. Ses papiers paraissent dans le Financial Times, The Independent, Money, le Sunday Times et le Wall Street Journal.

Il est ensuite embauché par TIME, où il est correspondant pendant trois ans. M. Adiga devient ensuite journaliste indépendant et écrit son roman The White Tiger. Il réside et travaille à Mumbai.

Le premier roman d'Aravind Adiga, The White Tiger, a obtenu le Booker Prize 2008

retour