Le chagrin de la guerre



Auteur :Bao Ninh
Pays :Viet-Nam
Traducteur :Phan Huy Duong
Saison :2004/2005
Résumé :Comment les combattants vietnamiens ont-ils vécu leurs dix ans de guerre? Bao Ninh, qui a publié ce roman au Vietnam en 1990, colle bout à bout les massacres et les soûleries, en un montage délirant. Au carnage des combats répond un enchaînement démoniaque d'images. L'émotion qui s'en dégage est tellement forte, par instants, qu'elle lève le cour. Kiên, le personnage central, se bat comme un lion. Sur tous les fronts, la baraka ne le quitte jamais. Rescapé, il paie la dette d'être encore en vie, écrivant nuit après nuit ses souvenirs sans queue ni tête. Aux portes de la folie, il témoigne pour ses camarades morts. La tristesse de la guerre est infinie. A l'unisson de la souffrance d'un amour perdu à jamais.
Bio auteur :Bảo Ninh, qui est né sous le nom Hoàng Ấu Phương, est biochimiste à la retraite et un romancier vietnamien né à Hanoï en 1952. Durant la Guerre du Việt Nam, cet homme a fait son service militaire au sein de la 27e Brigade Glorieuse de la Jeunesse dès 1969 jusqu'en 1975, c'est-à-dire l'année où les troupes du Việt Nam du Nord, un pays communiste, prennent la ville de Saïgon dans un combat qui les oppose au troupes du Việt Nam du Sud. Toutefois, parmi les cinq cents soldats de cette brigade qui furent partis se battre pour le Việt Nam du Nord, l'écrivain vietnamien Bảo Ninh fait partie des dix soldats de la 27e Brigade Glorieuse de la Jeunesse qui ont survécu.

En 1991, Bảo Ninh décide d'écrire Le chagrin de la guerre, son seul et unique roman qui a été grandement acclamé par les critiques littéraires du monde entier et qui a aussi connu un succès dans les ventes au Việt Nam. Ce roman sur la Guerre du Việt Nam raconte l'histoire d'un soldat nord-vietnamien qui, après son retour de la guerre, relate la perte de son innocence, son amour et ses sentiments envers son pays. Quoique Le chagrin de la guerre a connu un énorme succès dans le monde entier, ce roman se verra proscrit par le régime communiste en place au Việt Nam.


retour